Violences faites aux femmes : l’Agglo propose un dispositif d’assistance d’urgence

Pour répondre efficacement aux besoins des femmes victimes de violences, l’Agglomération a mis en place un protocole d’assistance d’urgence.

Les femmes victimes de violences peuvent, après un dépôt de plainte auprès de la gendarmerie, bénéficier d’un dispositif d’assistance mis en place par l’Agglomération du Pays de l’Or. 

Un hébergement d’urgence en hôtel, financé par l’Agglomération, est proposé à ces femmes sur une période de plusieurs jours, modulables selon les cas particuliers. Le transport en taxi vers ce lieu est également pris en charge par le Pays de l’Or.

La demande se fait directement en gendarmerie, suite au dépôt de plainte.

Vous êtes victime de violence ?

Quelle que soit la violence subie, qu’elle soit ancienne ou récente, ses conséquences pour vous sont importantes. Propres à chaque victime elles sont variables dans le temps et justifient de ne pas rester seule.

Vous pouvez en parler à une personne en qui vous avez confiance, à un professionnel de santé, à une assistante sociale ou une association spécialisée dans la lutte contre les violences faites aux femmes qui pourra vous écouter et vous conseiller.

Les numéros d’urgence :
  • 17 : la police et la gendarmerie
  • 114 : En remplacement du 15, 17 et 18 pour les personnes sourdes, malentendantes, aphasiques, dysphasiques
  • 112 : les services d’urgence européens
  • 15 : les urgences médicales (SAMU)
  • 18 : les pompiers

Ces numéros d’urgence sont gratuits et peuvent être composés à partir d’un téléphone fixe ou portable, même bloqué ou sans crédit.

Le numéro d’écoute, d’information et d’orientation

3919 : Violences Femmes Info

C’est un numéro d’écoute national dédié :
– aux femmes victimes de violences
– à leur entourage 
– aux professionnels concernés.

Anonyme et gratuit, il est accessible depuis un poste fixe et un mobile en métropole et dans les DOM.

Ce numéro permet d’assurer une écoute et une information, et, en fonction des demandes, effectue une orientation adaptée vers des dispositifs locaux d’accompagnement et de prise en charge. Le 3919 n’est pas un numéro d’appel d’urgence.

La plateforme de signalement des violences sexistes et sexuelles

Sur la plateforme de signalement vous pouvez échanger avec des policiers ou des gendarmes spécialement formés aux violences sexistes et sexuelles qui peuvent déclencher des interventions. Anonyme et gratuit, ce tchat est accessible 24h/24 et 7j/7.

A tout moment, vous pourrez quitter rapidement le tchat et l’historique de discussion pourra être effacé de votre ordinateur, téléphone portable ou tablette.​

Accéder à la plateforme

Plus d’informations sur arretonslesviolences.gouv.fr

Partager :