Sports à l’école

L’agglomération du Pays de l’Or s’implique dans une politique de développement de l’enfant. Dans ce cadre, elle met à disposition de l’éducation nationale des éducateurs professionnels.

En effet, l’école primaire est le lieu où tous les élèves, sous la responsabilité de leur enseignant, peuvent développer, dans le cadre de séances régulières d’éducation physique et sportive, des connaissances et des compétences permettant l’accès aux pratiques sportives, élément de culture moderne. L’EPS peut contribuer à la construction de ces savoirs et permettre aux enseignants d’atteindre les objectifs du socle de connaissances, compétences et cultures.

Les compétences générales de l’éducation physique et sportive :

  • Développer sa motricité et apprendre à s’exprimer en utilisant son corps
  • S’approprier, par la pratique physique et sportive, des méthodes et des outils
  • Partager des règles, assumer des rôles et des responsabilités
  • Apprendre à entretenir sa santé
  • S’approprier une culture physique, sportive et artistique

Le rôle des éducateurs de l’Agglomération du Pays de l’Or

  • permettre aux écoles d’être davantage ouvertes sur le monde extérieur.
  • apporter un éclairage technique.
  • conforter les apprentissages.

L’action de l’intervenant doit s’intégrer nécessairement au projet d’école. Son rôle est d’apporter une aide aux enseignants. C’est une collaboration dans le cadre du projet d’école. Sans se substituer à l’enseignant, l’éducateur intervenant participe aux activités d’enseignement, qui se déroulent sur le temps scolaire, dans les locaux scolaires, ou au cours des sorties scolaires.

L’organisation

Chaque classe des écoles primaires du Pays de l’Or Agglomération bénéficie entre 10 et 12 séances d’éducation physiques par an. Au vu des objectifs de l’éducation nationale il est privilégié la pluridisciplinarité. Les activités choisies avec l’enseignant,  répondant à des compétences spécifiques différentes sont abordées à chaque cycle. En tenant compte de la pratique antérieure, la complémentarité des activités doit faire évoluer les élèves d’une situation globale vers l’activité codifiée.

Ainsi sur l’ensemble de sa scolarité à l’école primaire l’enfant aura abordé et consolidé de nombreuses compétences. Le but est d’assurer la polyvalence des élèves pour atteindre un  niveau de motricité et de pratique certain à la fin du cycle 3. Il est important de respecter les principes d’équilibre, de complémentarité et de continuité des APS pratiquées. Donc les élèves vont pratiquer des activités variées dans les 4 domaines de compétences suivant :

  • Réaliser une performance mesurée (activités athlétiques, jeux d’adresse)
  • Adapter ses déplacements à différents types d’environnement (orientation, gym)
  • Coopérer, s’opposer, s’affronter individuellement ou collectivement (lutte, jeux collectifs)
  • Concevoir et réaliser des actions à visée artistique, esthétique et/ou expressive. (danse, art du cirque)

Le cross des écoles

Une fois par an, l’agglomération du Pays de l’Or regroupe l’ensemble des élèves des écoles élémentaire du territoire pour un challenge « course longue ».

Le principe du challenge est un  défi / temps. . Il s’agit pour chaque élève de courir à son rythme mais sans s’arrêter pendant le temps correspondant à l’épreuve choisie.. L’accent est mis sur la réussite dans la gestion de sa course, dans la régulation de son allure et dans le contrôle de sa respiration. Il n’est en aucun cas recherché l’esprit de compétition et de classement individuel.

En fait, le but est de permettre à chaque élève selon ses capacités de choisir et de réussir son défi. A ces fins, la collectivité mobilise plusieurs de ses services (transport, restauration collective, communication, sport) autour du même objectif : faire de cet évènement une rencontre d’échanges et de plaisir partagé de faire du sport

Partager :