Stéphan Rossignol : « Aborder l’avenir du Pays de l’Or dans la sérénité et le consensus »

Le 11 juillet, les 46 membres du Conseil d’Agglomération élus à l’issu des élections municipales de mars et juin ont choisi de réélire Stéphan Rossignol à la tête de l’Agglomération du Pays de l’Or. Entretien.

Le 11 juillet, vous avez été réélu à la Présidence de l’Agglomération du Pays de l’Or sur la base d’un pacte de gouvernance avec les maires des huit communes du territoire.

C’est mon deuxième mandat en tant que Président de notre Agglomération et pour cette nouvelle mandature, les maires des huit communes du territoire sont vice-Présidents et font partie du bureau communautaire.
Nous avons fait le choix de l’union et de la continuité afin d’aborder l’avenir du Pays de l’Or dans la sérénité et le consensus.
J’ai confié aux maires des communes de notre Agglomération ainsi qu’aux deux autres vice-Présidents (Ndlr : Sophie Crampagne, adjointe au maire de Mauguio-Carnon, et Jean-Louis Gomez, adjoint au maire de Palavas-les-Flots) des délégations. Ils président les commissions afférentes à leurs délégations et dans un souci de parité j’ai tenu à ce que chaque vice-Président désigne à ses côtés une vice-Présidente. Par ailleurs, afin que les petites communes de notre territoire soient mieux représentées, pourront siéger dans ces commissions des élus municipaux qui ne sont pas élus communautaires.

Quelles sont les grandes orientations de vos projets pour les six années à venir ?

Nous repartons sur les bases du projet de territoire « Pays de l’Or 2030 » élaboré en 2016 que nous allons réactualiser. Avec le CoDev (Conseil de Développement), qui sera réinstallé avant la fin de l’année, nous allons établir un rapport d’étape. Nous avons la chance de vivre sur un territoire préservé et doté de nombreux atouts. Nous devons contribuer à son développement tout en respectant notre environnement.
C’est pourquoi plus que jamais la thématique du territoire vertueux sera au coeur de nos actions. Ainsi nous allons continuer à améliorer la gestion de nos déchets avec comme objectif la baisse du recours à l’incinération. Nous allons développer les cheminements doux sur notre territoire avec notamment les 12 km de voie verte reliant Mauguio à Valergues.
Les transports vont également se renforcer sur le Pays de l’Or avec un tarif toujours attractif à 1€ le trajet. Nous poursuivrons également l’installation de stations en Gaz Naturel Véhicules (GNV) et l’équipement de la flotte de véhicules de la collectivité en biogaz.

Et s’agissant du développement économique du Pays de l’Or ?

Pendant le confinement et encore aujourd’hui, l’Agglomération et ses services ont montré qu’ils savaient se mobiliser pour soutenir les acteurs économiques du territoire.
Un plan de soutien et de relance a permis d’aider les entreprises notamment les TPE et PME qui constituent l’essentiel de notre tissu économique. En maintenant nos traditions, les manadiers et éleveurs de chevaux font également vivre l’activité économique du Pays de l’Or et nous les avons également soutenus dans cette période difficile.
Notre territoire est très attractif pour les acteurs économiques et nous pouvons les accueillir au sein de nos 14 zones d’activités. Certaines, comme l’écoparc de Saint-Aunès et la zone des Jasses à Valergues, vont d’ailleurs s’étendre.
Et puis il y a le PIOM. Le Parc Industries Or Méditerranée est la dernière née de nos zones d’activités. Cette zone de dernière génération prend forme puisque les travaux de construction des premiers bâtiments sont en cours.
Elle accueillera dans les prochains mois des entreprises de renommée internationale comme Zimmer Biomet Robotics et MG Développement. Deux entreprises en pointe dans leur secteur d’activité. Dédié à l’industrie légère, le PIOM s’insèrera dans un environnement paysager de qualité et offrira des services aux salariés.
A terme avec le PIOM, la zone aéroportuaire et les zones d’activités de Fréjorgues, ce sont pas moins de 2000 emplois créés sur ce périmètre. Et vous le savez, l’emploi est au coeur de nos préoccupations et de notre développement économique.
Avec ses deuxPoints Emploi, notre Agglomération se fait fort en la matière de mettre en relation l’offre et la demande. Elle est aux côtés des employeurs pour les aider dans leurs recrutements et des demandeurs d’emploi pour les orienter dans leurs recherches.

Poursuivez la lecture de cet entretien dans le numéro 33 du Mag de l’Agglomération.
Partager :