Actualités

Accueil > Actualités
16 novembre 2015

Communiqué suite aux attentats du 13 novembre

Communiqué suite aux attentats du 13 novembre


Nous devons être forts


« Vendredi soir, à l’heure où la France se détendait et profitait d’une belle soirée d’automne aux terrasses des cafés, dans un restaurant, aux abords d’une enceinte sportive et dans une salle de concert, l’horreur absolue, aveugle et impitoyable, a frappé. Et, après les attentats de janvier, cette horreur a une nouvelle fois pris le visage du terrorisme, à travers un groupe de fanatiques qui ne représentent qu’eux mêmes et leur haine de la liberté. Ils sont la honte de l’humanité.
Sous leurs balles, des dizaines de personnes, des enfants, des femmes, des hommes, jeunes et moins jeunes, des français pour la plupart mais aussi des amis étrangers, des parisiens et des gens de passage, ont trouvé la mort. Une mort atroce et absurde à la fois, que rien ne peut justifier, une mort survenue au son de la musique ou un café à la main. Toutes ces personnes que nous ne connaissions pas nous les honorons aujourd’hui, nous les aimons en ce jour de deuil national faute de n’avoir pu les secourir au moment où la bêtise abjecte, l’ignorance veule est venue les emporter.
Le fanatisme s’est signalé de la pire des manières dans une des villes symboles de la liberté, de l’art de vivre, de la connaissance, de la tolérance aussi, Paris. Mais au delà de la capitale, c’est toute la France qui a été touchée au plus profond de sa chair. Et, plus largement, le monde entier, celui en tout cas qui regarde du côté de la démocratie. Paris est en chacun de nous, et, parallèlement, chaque endroit du monde se retrouve dans les valeurs de la ville lumière. Nous l’avons vu ce week-end, Sydney c’était Paris, Madrid c’était Paris, Londres c’était Paris, Montpellier c’est Paris, La Grande Motte, Le Pays de l’Or c’est Paris.
Aujourd’hui, abasourdis par la peine, prostrés face à ce déferlement de haine, nous ne pouvons que nous recueillir en silence et témoigner de notre compassion envers ceux qui ont été touchés directement par ces attentats, morts, blessés ou endeuillés. Comme toujours, la France fera en sorte de relever la tête. Après le temps du recueillement viendra celui de l’action, car nous ne pouvons avancer dans l’avenir sans apporter des réponses à cette situation qui malheureusement semble vouloir perdurer. Nous devons être solidaires, nous nous devons d’être forts. Chacun sera appelé à participer à cette réflexion, à apporter sa pierre à l’édifice, à construire ce fameux jour d’après qu’il va bien falloir imaginer pour ne pas le subir. Nous serons prêts. »


Stéphan Rossignol
Président de l’agglomération du Pays de l’Or
 

Espace téléchargement

Espace téléchargement Vous souhaitez vous informer sur l'activité intercommunale ?
Téléchargez le dernier bulletin de l'Agglomération du Pays de l'Or !