Actualités

Accueil > Actualités
9 octobre 2015

L'agglomération du Pays de l'Or et la carte intercommunale

L'agglomération du Pays de l'Or et la carte intercommunale

Lors de la réunion de la CDCI du 5 octobre qui doit définir les nouveaux périmètres intercommunaux, le préfet a donné la teneur des modifications qui concernent certains territoires de l’Hérault.

L’obligation de révision des périmètres s’applique uniquement aux collectivités de moins de 15.000 habitants, ainsi, dans l’Hérault, seules cinq collectivités de l’ouest du département sont directement visées. Par conséquent, le Préfet s’est engagé à ce qu’aucune altération du périmètre de l’agglomération du Pays de l’Or ne figure au schéma départemental mis au vote de la commission en mars 2016. La situation actuelle à l’est du département, relative notamment à la métropole de Montpellier, au Pays de l’Or et au Pays de Lunel reste donc inchangée.

Par la voix de son Président Stéphan Rossignol, l’agglomération du Pays de l’Or se félicite de la position du Préfet et réaffirme son refus d’un rattachement à la métropole de Montpellier tout en rappelant que les territoires peuvent collaborer en menant des projets communs, ce qui est d’ores et déjà le cas entre le Pays de l’Or et ses voisins. Dans l’avenir, les partenariats contractés notamment autour de l’aéroport, de la station d’épuration Maera et des transports interurbains seront renforcés dans l’intérêt général.

Par ailleurs, Stéphan Rossignol a mis en avant la pertinence du périmètre intercommunal actuel du Pays de l’Or, la réalité de son bassin de vie, et souligné l’importance du projet de territoire « Pays de l’Or 2030 » qui va poser les bases de la politique intercommunale pour les quinze ans à venir.

Enfin, dans la logique de la loi NOTRe qui tend à rationaliser les périmètres intercommunaux, l’agglomération du Pays de l’Or réaffirme sa proposition de rapprochement avec la communauté de communes Terre de Camargue. Pour les deux collectivités parties prenantes, ce projet s’envisage dans le consensus. En effet, côté Gard, Laurent Pélissier, maire de Saint-Laurent d’Aigouze, Président de la communauté de communes Terre de Camargue, a été mandaté par son conseil intercommunal pour superviser les pourparlers alors que côté Hérault, le Conseil d’agglomération du Pays de l’Or désignera le 22 octobre prochain, lors de sa séance, un élu représentant l’agglomération dans ce processus volontaire de rapprochement.

Pour rappel, l’agglomération du Pays de l’Or représente 8 communes et 45.000 résidents permanents et la communauté de communes Terre de Camargue compte trois communes pour une population permanente de 20.000 habitants. Ensemble, les deux collectivités présenteraient un projet touristique d’envergure internationale avec le plus grand nombre d’anneaux de plaisances au monde (10.000 anneaux entre Palavas-les-Flots, Carnon, La Grande Motte et Port Camargue) et près de 500.000 touristes accueillis annuellement.
 

Espace téléchargement

Espace téléchargement Vous souhaitez vous informer sur l'activité intercommunale ?
Téléchargez le dernier bulletin de l'Agglomération du Pays de l'Or !