Au quotidien

Accueil > Au quotidien > Restauration > Lutte contre le gaspillage

Lutte contre le gaspillage alimentaire

Depuis 2015, la collectivité est engagée dans une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire en s'appuyant sur sa compétence en restauration collective. Des élus de l'agglomération ont en effet souhaité, se réunir au sein d’un groupe de travail qui a débouché sur le projet « REGARDOR, REduire le Gaspillage Alimentaire en Restauration sur l’Agglomération du Pays de l’Or », en mars 2015.

En restauration collective, le gaspillage alimentaire provient de 4 facteurs : les pertes sur le stock, les pertes lors de la préparation, les pertes pour cause de non-distribution et les restes dans l’assiette. Depuis plusieurs années, le service de restauration collective de l’Agglomération du Pays de l’Or travaille pour réduire les pertes liées au stock et à la préparation grâce à la formation des cuisiniers, à l’acquisition et au réglage du matériel (balances,  éplucheuses,…). C'est pourquoi, le projet REGARD’OR a décidé de mettre l'accent sur les pertes liées à la non-distribution et sur les restes à l’assiette. Le Comité de pilotage qui pilote le projet se compose d'élus de l’Agglomération et de ses communes, de représentants des parents d’élèves, d'enseignants, d'agents du service de restauration collective et du service environnement – déchets de l’Agglomération du Pays de l’Or.


Regardez le reportage réalisé au Pays de l'Or par Actu-Environnement 


Regardez le reportage réalisé par l'ADEME

Dans un premier temps, entre mars 2015 à mars 2016, trois sites pilotes ont été choisis : les restaurants scolaires des écoles de Candillargues élémentaire, Lansargues maternelle et Valergues élémentaire. Pendant plusieurs mois, les enfants et les agents ont systématiquement pesé ce qui restait dans les assiettes et ce qui n'était pas servi. L'analyse des résultats a rapidement permis de s'adapter tant en cuisine (changement ou abandon de recettes, proposition de nouvelles,…), qu'au restaurant scolaire (travail sur la présentation des assiettes, échanges avec les cuisiniers, …).
Parallèlement une sensibilisation des enfants a été menée de façon pédagogique et ludique mais non culpabilisante. Une personne référente a été mobilisée sur ce projet et a élaboré trois mallettes « ludo-pédagogiques » axées sur l’agriculture et l’alimentation, les sens et la nutrition. Ces activités ont été testées et déployées auprès des enfants pendant la pause méridienne puis pendant les temps d’activité périscolaire.


Découvrez le contenu des mallettes pédagogiques en cliquant sur l'image


 
En avril 2016, le projet a été déployé dans les 19 restaurants scolaires de l’Agglomération du Pays de l’Or. Depuis, des pesées sont réalisées quotidiennement sur plusieurs sites témoins. Les activités de sensibilisation ont été intégrées dans le Projet éducatif de territoire et un ou deux animateurs référents les portent durant la pause méridienne et les temps d’activités périscolaires tant au sein des sites sous dispositif Accueil de Loisirs Périscolaires (TAP sous compétence Agglomération) qu’au sein des Communes en dehors de ce dispositif (TAP sous compétence communale).

Cliquez ici pour accéder à la présentation du projet

Les résultats sur la réduction quantitative du gaspillage alimentaire sont en phase de collecte. Les impacts qualitatifs du projet existent déjà : des activités de sensibilisation menées auprès des 4000 enfants qui fréquentent les temps périscolaires, des projets connexes qui se mettent en place (compostage, jardinage, travail sur les goûters,..), des synergies entre équipes, entre services de l’Agglomération et auprès d’autres collectivités, ...
Un projet qui fait donc tâche d’huile et une collectivité précurseur puisque tous les organismes publics qui gèrent une restauration collective doivent engager une démarche de lutte contre le gaspillage alimentaire avant le 1er septembre 2016. Dès septembre 2016 de nouvelles mallettes ludo-pédagogiques seront élaborées et testées au sein des sites pilotes.


Article du Midi Libre consacré au projet

Article de La Marseillaise consacré au projet


Le projet REGARD’OR est lauréat d’un appel à projet porté par l’ADEME et la DRAAF de Languedoc-Roussillon est bénéficie de leur soutien à ce titre. Il est également soutenu par la DRJSCS et l’ARS par le biais d’une prise en charge partielle d’une personne en Service civique dans le cadre d’un projet pilote en lien avec le Programme national nutrition santé.

Espace téléchargement

Espace téléchargement Vous souhaitez vous informer sur l'activité intercommunale ?
Téléchargez le dernier bulletin de l'Agglomération du Pays de l'Or !